mercredi 6 septembre 2017

Observatoire du déploiement mobile de l'ANFR de septembre 2017

Comme tous les mois, l'Agence Nationale des Fréquences (ANFR) publie les chiffres du déploiement mobile des opérateurs français. Cet observatoire est notamment intéressant pour suivre l'évolution de la couverture 4G des opérateurs.
Au 1er septembre, 36.750 sites 4G étaient autorisées dont 32.682 sites en service tous opérateurs confondus.
Le mois d'août est rarement un mois dynamique mais Orange a quand même activé 240 sites suivi de SFR 181 sites, Free 177 sites et bon dernier Bouygues avec 70 sites.
Bouygues reste toutefois en tête pour le nombre total de sites activés avec 13272 sites suivi de SFR 12750 sites. Orange paye sa bonne dynamique des derniers mois en revenant à 10 sites de SFR qui est à 12740 sites. Free reste dernier avec 8760 sites 4G. Son réseau étant plus jeune que celui de ses concurrents, l'opérateur a moins de supports à transformer en sites 4G.

Source: http://www.anfr.fr/fr/toutes-les-actualites/actualites/observatoire-anfr-8/

Sosh: Le forfait 40 Go à 9,99 euros par mois pendant 12 mois

Après B&You et RED, c'est au tour de Sosh chez Orange de proposer sa promotion de rentrée.
Rien de bien neuf par rapport aux concurrents puisque c'est le forfait Sosh à 40 Go qui est remisé pendant 12 mois au tarif de 9,99 euros par mois au lieu de 24,99 euros.
Pour ce tarif vous aurez:
- Appels illimités depuis la France et l'Union Eropéenne
- SMS/MMS illimités
- Internet 40 Go valable en France comme en Union Européenne

Pour bénéficier de tarif valable jusqu'au 18 septembre, il faudra renseigner le code promo YOUPI lors  de la commande.

jeudi 24 août 2017

Samsung présente officiellement le Galaxy Note 8

Après le mort-né Note 7 qui avait tant fait parler de lui l'an dernier à cause de ses problèmes de batterie, Samsung ne pouvait pas se rater en présentant le nouveau Note 8.
Même s'il est encore trop tôt pour parler d'échec ou de succès, le nouveau Note 8 semble être mieux né.
Samsung s'est inspiré des Galaxy S8 pour dessiner le Note 8. On retrouve donc un écran Infinity de 6,3 pouces pour un format 18,5:9. Il est super Amoled et Quad HD. L'appareil photo avant permet des seflies de 8 Mégapixels.
A l'arrière du téléphone, on trouve un double capteur photo de 12 Mégapixels ouvrant à F 1,7. Le capteur d'empreinte trouve une fois de plus sa place à côté des appareils photos. Vu la taille de l'engin, pas sûr que ce soit la meilleure place pour l'utiliser confortablement mais vous pourrez toujours vous rabattre sur le capteur d'iris, la reconnaissance faciale, le schéma ou le code PIN.
Bonne nouvelle pour les puristes, la prise jack est toujours là ce qui lui a d'ailleurs valu une salve d'applaudissements lors de la présentation du mobile.
A l'intérieur, c'est un monstre de puissance qu'on découvre: 6 Go de RAM, un processeur Exynos 8895 cadencé à 2,3 Ghz, un stockage de 64, 128 ou 256 Go qui peut recevoir une microSD jusqu'à 256 Go. La 4G est de catégorie 16, elle peut supporter jusqu'à 1 Gbps, autant dire qu'on est tranquille pour plusieurs années. La batterie est un peu décevante puisqu'elle n'affiche que 3300 mAh mais vu les problèmes de l'an dernier, on peut supposer que Samsung a voulu jouer la sécurité.
Le téléphone sera disponible en 3 couleurs (noir carbone, bleu roi et or topaze) à partir du 15 septembre mais il est d'ores et déjà possible de le précommander. Le tarif ? 1009 euros pour la version 64 Go. Un peu abusif mais c'est surement la façon de Samsung de réclamer constructeur haut de gamme à l'image des tarifs pratiqués par Apple.
La bonne nouvelle c'est que si vous pré-commandez sur le site de Samsung, vous aurez le droit à la station DeX offerte (valeur neuve: 149,90 euros), que le mobile sera chez vous le 15 septembre et que la livraison est offerte. Presque bon marché finalement ;-)

Sosh ajoute les appels illimités vers les fixes d'Europe à son forfait à 24,99 euros

Chez Sosh, on aime bien ajouter des petits bonus de temps en temps.
Dernier en date, l'ajout des appels illimités vers les fixes d'Europe mais aussi de Suisse et d'Andorre. Cet ajout ne concerne que le forfait à 24,99 euros et son équivalent mobile + Livebox  et est applicable dès aujourd'hui aux anciens comme aux nouveaux clients.
L'opérateur indique que le suivi conso pourrait afficher du hors forfait le temps de la mise en place entre le 23/08 et le 25/08 mais que tout devrait rentrer dans l'ordre au 26 aout au plus tard.

Source: https://communaute.sosh.fr/t5/News/Nouveau-appels-illimit%C3%A9s-vers-les-fixes-d-Europe-pour-le-forfait/ba-p/2106754

mercredi 23 août 2017

Les opérateurs ont-ils profité de l'été pour augmenter leurs prix ?

Depuis quelques jours, de nombreux médias accusent les opérateurs français d'avoir profité de la torpeur de l'été pour augmenter discrètement leurs tarifs. Au banc des accusés, SFR et Bouygues principalement.
Pourtant, à y regarder de plus près, les augmentations de cet été ne sont que la suite d'une série plus longue d'augmentations qui durent depuis des mois.
Ainsi, SFR augmente régulièrement ses tarifs box auprès des anciens abonnés. 1 euro, 2 euros, 3 euros... certains abonnés ont connu des augmentations successives début 2016 qui a mis à mal leur patience. On notera aussi le retour à la location du matériel chez SFR. Gratuit autrefois,  il est passé à 3 euros par mois puis 5 euros plus récemment. Tout ceci en l'espace de quelques mois.
Oublié par les médias, Free et sa box ne sont pas en reste. Fin 2016, l'opérateur a ainsi passé sa Freebox Révolution de 37,98 à 39,99 euros. A l'image de SFR et des ses récents privilèges, l'opérateur a quand même proposé les chaines de CanalSat en plus. Deal intéressant mais l'augmentation était quand même là et la refuser revenait à supprimer intégralement la réception TV par ADSL.
Du côté de chez Bouygues, les augmentations sont plus discrètes mais bien là aussi. Les remises multipacks ont ainsi disparu du catalogue de l'opérateur au printemps dernier. 10% sur l'ensemble des lignes du foyer, c'était manifestement trop. Le tarif d'accès à l'opérateur mobile a lui aussi augmenté. Le forfait de base 2 heures, SMS/MMS illimités est ainsi passé de 3,99 à 4,99 euros mi-2016 pour finalement disparaitre et laisser place à un forfait illimité voix, SMS et MMS pour 7,99 euros. Un tarif d'accès multiplié par deux ! Pas mal !
On pourrait aussi parler de la carte SIM qui coute désormais une dizaine d'euros chez de plus en plus d'opérateurs mobiles

En réalité, les opérateurs augmentent leurs tarifs en toute discrétion depuis maintenant quelques semestres. Après la guerre tarifaire liée à l'arrivée de Free Mobile en 2012, l'heure est maintenant à la consolidation pour les opérateurs. Les parts de marché commencent à se stabiliser et la seule possibilité pour les opérateurs à continuer de gagner plus d'argent consiste à augmenter l'ARPU, le revenu moyen par abonné. Ces augmentations tarifaires constituent un premier pas vers de probables futurs changements, plus importants et qui ne plairont probablement pas aux consommateurs que nous sommes.

Pluie de promos chez SFR

En téléphonie mobile, il est toujours urgent d'attendre pour profiter de la meilleure promotion possible.
La rentrée arrive et les opérateurs commencent les uns après les autres à sortir leurs offres de rentrée. Après Bouygues la semaine dernière et son "magnifique" forfait 30 Go limité à 2 Mpbs, c'est au tour de SFR de proposer certains de ses forfaits en promotion.

Le plus visible, c'est bien sûr le forfait 1 Go chez SFR RED qui passe à 30 Go pour 10 euros par mois jusqu'au 2 octobre. Au programme de ce forfait, appels, SMS, MMS illimités (3 heures par appel et 200 destinataires différents dans le mois) et surtout 30 Go de data valable sur les réseaux 2G/3G et 4G de l'opérateur sans limitation autre que celle du réseau (je dis ça, je dis rien...). Il faut noter qu'au delà de ces 30 Go, 4 recharges automatiques de 100 Mo à 2 euros s'appliquent. Attention donc à ne pas dépasser votre forfait. La promo s'applique pendant toute la durée de l'abonnement ce qui est plutôt une bonne chose pour votre porte monnaie.

Autre forfait en promo chez RED, le forfait 5h qui passe à 50 heures pour 5 euros par mois jusqu'au 2 octobre. Pour ce tarif, SMS et MMS illimités, 50 heures d'appels et 50 petits Mo. Notez que si vous arrivez au bout des 50 heures, le tarif de la minute hors forfait vous coutera 0,38 euro soit plus de 22 euros de l'heure ! Heureusement, il est existe une option de blocage à 1 euro mais attention, elle est incompatible avec l'option voyage qui vous permet d'utiliser votre forfait depuis l'étranger.

La dernière promotion est à aller chercher du côté des forfaits classiques de SFR avec le retour du forfait 100 Go à 24,99 euros. Ce forfait avait été proposé en mai dernier pour les 30 ans de l'opérateur.
Pour ce tarif, vous aurez le droit aux appels, SMS, MMS illimités, 100 Go d'internet mobile avec débit réduit au delà, 20 Go depuis l'Union Européenne,SFR Play, SFR Sport 1, SFR Presse et BFM Sport.
Le tarif est de 24,99 euros par mois mais pour bénéficier de ce tarif, il faudra vous engager pour 12 mois sans nouveau téléphone. Si vous souhaitez un nouveau téléphone, le tarif passera à 34,99 euros pour 24 mois. Ce sera également ce tarif si vous ne souhaitez pas du tout vous engager.

samedi 19 août 2017

B&You lance un forfait mobile 30 Go limité à 2 Mpbs

Dans la guerre des prix qui oppose les opérateurs, Bouygues a sorti un nouveau forfait mobile en proposant un forfait illimité en voix et SMS/MMS et une enveloppe data de 30 Go. Le tarif ? 9,99 euros par mois, sans engagement et sans durée de validité. Le problème ? Un forfait dont le débit montant et descendant est limité à 2 Mpbs en 3G et 4G. Pour rappel, la 4G permet de largement dépasser les 100 Mbps.
Autant dire que ce genre de forfait ne semble pas emballer les foules. En effet, avec un débit aussi anémique vous devrez attendre dans beaucoup de vos usages. L'opérateur annonce d'ailleurs la couleur sur son site: "vous êtes prêt à patienter quelques secondes de plus..."  La patience sera donc de mise pour Youtube, Facebook, Instagram, Snapchat, etc... Vous pourrez oublier la mise à jour de vos applications sur le réseau mobile, une application de 100 Mo demandant un peu plus de 6 minutes. Bref, tout un tas d'usage devenu maintenant basique vont devenir lent ou impossible avec ce genre de forfait. Bouygues annonce que l'enveloppe de 30 Go est très confortable. Avec un tel débit, le contraire aurait été étonnant. Si toutefois, vous arriviez à bout de cette enveloppe, il faudra faire attention à la tarification hors forfait activée par défaut. Heureusement, il est possible de revenir au débit réduit (oui, parce que ça peut encore être réduit).
Il faudra également faire une croix sur les usages depuis l'étranger puisque ce forfait ne permet pas le roaming.
L'offre sobrement baptisée B&You light est disponible jusqu'au 28 août pour 9,99 euros par mois. La carte SIM est facturée 10 euros depuis internet et 29,99 euros si vous souscrivez en boutique.

Si ce type de forfait peut sembler ridicule, il est à craindre qu'il se généralise dans les mois à venir. Les opérateurs ont toujours cherché à monétiser les débits de la 4G d'une manière ou d'une autre. Après avoir cherché sans succès à augmenter leurs tarifs avec l'arrivée du mobile haut débit, l'idée de facturer les abonnés en fonction de leur débit semble être la nouvelle voie recherchée. L'idée serait de facturer au prix fort les abonnés qui pourraient accéder de manière complète aux débits de la 4G et de proposer des offres moins chères pour ceux qui accepteraient un débit moindre.
Sauf qu'après avoir proposé des offres à prix cassé au cours des derniers mois, il n'est pas sûr que les consommateurs acceptent ce deal. Par ailleurs, cette offre est plutôt malvenue alors que Bouygues éprouve de nombreuses difficultés de débit sur son réseau ces derniers mois. Le débit de 2 Mpbs n'étant parfois même pas atteint en 4G dans certains secteurs, même avec des forfaits bien plus chers que 9,99 euros...


jeudi 10 août 2017

Le retour des frais de mise en service chez SFR

Si vous trouvez qu'il y a un peu trop d'actualités sur SFR ces derniers temps c'est tout simplement que l'opérateur profite de la torpeur estivale pour réaménager ses offres et pas toujours à la faveur du client.
Dernière actualité en date, le retour des frais de mise en service depuis le 8 août 2017. Les plus anciens s'en souviennent, ces frais étaient régulièrement prélevés à la fin des années 90. De l'ordre de 62 euros (420 francs), ces frais ont rapidement disparu avec la généralisation des packs tout compris.
SFR/Altice ayant manifestement besoin d'argent, après les privilèges et les boost, l'opérateur s'attaque donc aux nouveaux clients en leur facturant des frais de mise en service de 10 euros.
Ces frais ne concerne pour le moment que les nouveaux abonnés aux forfaits classiques de SFR (Starter, Power et Premium). Ils se verront également facturer la carte SIM à 1 euro s'ils prennent un forfait sans mobile. Elle reste en revanche gratuite si le nouveau client choisi un forfait et un téléphone.
Nul doute que les futurs abonnés aux forfaits low cost RED devraient rapidement voir arriver cette nouvelle facturation. SFR ne les oublie rarement bien longtemps pour ce genre de frais...

mardi 8 août 2017

SFR refait le coup des privilèges avec les forfaits RED

Ces dernières semaines, SFR s'est illustré par des augmentations tarifaires déguisées sobrement baptisées "Privilèges". Le principe ? Moyennant une augmentation de quelques euros, l'abonné, box ou mobile, obtenait des avantages supplémentaires comme des chaines en plus sur la box ou la data illimitée sur le mobile. Seul souci, et de taille, ces privilèges étaient imposés et dans le cas des forfaits mobiles, l'augmentation persistait même en cas de résiliation de l'option.
Les forfaits low cost RED avaient été épargnés jusqu'à maintenant par ces augmentations imposées mais c'est désormais fini.
RED va imposer de nouvelles options très prochainement. Ces options sobrement baptisées "Avantage exclusif Boost" vont amener les appels illimités pour les forfaits 2h et 3h moyennant une augmentation de 2 euros par mois, et de la data supplémentaire, 50 ou 100 Go, moyennant 1 ou 2 euros selon le forfait détenu.
Certains forfaits en série limitée vendus 10 euros verront leur tarif passer à 12 euros pour 100 Go de data, ce qui reste très compétitif.
Malgré tout et même avec des avantages supplémentaires, ce type d'augmentation ne fera pas plaisir à tout le monde et la méthode reste tout de même très limite de la part de SFR. La bonne nouvelle, c'est que ces options sont résiliables dès à présent dans votre espace client en souscrivant une option "refus".

Le but de ce genre de manoeuvre est bien entendu d'augmenter le revenu moyen par abonné pour l'opérateur. La technique employée reste toutefois plus que limite. L'augmentation est annoncée par mail et imposée aux abonnés qui doivent explicitement exprimer leur refus via leur espace client.
Il est à craindre que ces augmentations déguisées ne deviennent la norme dans les mois à venir chez l'opérateur au carré rouge qui devrait d'ailleurs changer de nom pour Altice dans les mois à venir. Ce changement de nom doit redorer le blason de l'opérateur. Pas sûr qu'augmenter régulièrement ses tarifs soit la meilleur solution pour améliorer son image.

Sosh balance un forfait 80 Go à 14,99 euros même après un an

Après une accalmie et une petite remontée des tarifs chez les opérateurs mobiles, la guerre des forfaits a repris de plus belle ces derniè...