vendredi 14 novembre 2014

Nouveaux forfaits chez Bouygues Télécom à partir du 17/11

C'était annoncé depuis plusieurs jours sur le site de Bouygues Télécom, de nouveaux forfaits allaient arriver. Plus simple, plus pertinent, les forfaits Sensation avec engagement devaient fusionner avec B&You sans engagement.
On connaissait déjà les grandes lignes, il ne manquait plus que les tarifs. Devant les fuites de plus en plus nombreuses, Bouygues Télécom a décidé d'officialiser ces nouveaux forfaits qui sortiront le 17 novembre prochain.

Il ne subsiste donc plus que 7 forfaits et deux gammes: avec engagement, les forfaits Sensation, sans engagement, les forfaits B&You.
Pour les anciens abonnés, rien ne change. Ils profiteront automatiquement des améliorations sans augmentation de tarif. 
Pour les nouveaux abonnés en revanche, certains forfaits prennent des augmentations assez conséquentes. Ainsi, le premier forfait sans data passe de 2,99 à 3,99 euros. Le forfait 24/24 5 Go passe de 24,99 euros à 29,99 euros. Prix improbable puisque la plupart de ses concurrents sont aux alentours de 25 euros pour ce type de forfait. Pour les deux plus gros forfaits, Bouygues passe la data de 8 à 10 Go et de 16 à 20 Go mais les tarifs augmentent de 2 euros pour le 10 Go et de 10 euros pour le 20 Go ! Maigre consolation, le forfait le plus cher offre une deuxième carte SIM contenant 20 Go/mois à utiliser dans une tablette par exemple. Il faut noter que pour ces deux derniers forfaits, les appels et SMS sont illimités depuis l'Europe.

Pas sûr qu'avec ces nouveaux tarifs plus simples mais pas forcément moins chers, Bouygues Télécom arrive à suivre la concurrence, surtout quand on voit que le forfait Free contenant 20 Go est proposé à 19,99 euros... (avec un réseau 4G moins développé quand même)


Cliquez pour agrandir

mercredi 12 novembre 2014

Bouygues fournit sa 4G à SFR

Alors que la mutualisation des antennes entre SFR et Bouygues était restée en suspens ces derniers mois, les deux opérateurs ont relancé très récemment leur coopération. Un autre aspect du contrat entre les deux opérateurs permettait à Bouygues de fournir sa 4G à SFR. C'est désormais chose faite depuis la fin de la semaine dernière.
En pratique, certains abonnés disposant d'iPad première génération (avec support carte SIM) ou d'iPhone 5, appareils uniquement compatibles 1800 Mhz en 4G (fréquence utilisée par Bouygues), ont vu leur mobile SFR afficher le logo 4G. Il faut toutefois nuancer cette bonne nouvelle puisque seules certaines zones sont concernées par cette itinérance 4G pour le moment. Ainsi, plusieurs villes du sud de la France comme Perpignan, Béziers, Carcassonne et même les grandes villes de Corse captant désormais la 4G. Pour le Nord, Dunkerque, Calais, Boulogne sur Mer ou Abeille ont la chance d'être passées en 4G. Il semblerait que l'opérateur au carré rouge ait décidé de piocher seulement quelques villes parmi les très nombreuses villes couvertes en 4G par Bouygues. Les zones denses sont bien entendu exclues tout comme celles déjà couvertes par SFR en 4G.
Grace à cette itinérance, SFR devrait être passé à environ 50/55 % de la population couverte en 4G. La carte de couverture de l'opérateur n'étant pas encore à jour, difficile de savoir si cette ouverture concerne d'autres villes ou si d'autres zones seront ouvertes dans les prochains jours.

vendredi 17 octobre 2014

Apple: Nouveaux iPad, iMac Retina 5k et Yosemite

C'est hier soir que Apple a présenté lors d'une Keynote ses nouveaux produits.
Si la Keynote de septembre qui présentait les nouveaux iPhone était probablement la plus importante pour le constructeur américain, celle ci n'en était pas moins importante avec notamment un marché des tablettes en souffrance.
Apple a donc présenté un nouvel iPad Air 2. Mesurant à peine 6,1 mm d'épaisseur, ce nouvel iPad embarque une nouvelle puce A8X survitaminée, un traitement anti reflet révolutionnaire et Touch ID (le lecteur d'empreinte digitale maison).
Pour l'iPad Mini, Apple a présenté une version 3 dont la seule nouveauté réside dans le Touch ID et une couleur dorée. Plutôt léger.
Côté tarif, il faudra débourser 499 euros pour l'iPad Air 2 et 16 Go de capacité. Tout comme les iPhone, la capacité 32 Go disparait au profit de d'une version 64 Go (605 euros) et 128 Go (705 euros). Rajoutez 120 euros à ces tarifs si vous voulez un modèle équipé d'un modem 4G LTE-A. Pour l'iPad Mini 3, comptez 399 euros pour 16 Go, 505 euros pour 64 go et 605 euros pour 128 Go. Petite consolation, les iPad Mini première génération et 2ième version reste au catalogue à des tarifs inférieurs.

Si le Mac Mini bénéficie d'une mise à jour pour la forme, l'iMac passe à la 5K. Doté d'une résolution de 5120 par 2880 pixels et d'un écran Retina, ce nouveau modèle est le premier Mac à avoir une tel écran. En pratique, les photos de certains reflex apparaitront dans leur résolution originale sans redimensionnement. La suite de la fiche technique est tout aussi intéressante avec un processeur i7 de 3,5 Ghz, une carte graphique Radeon de 2 Ghz, 1 To de disque dur et seulement 8 Go de mémoire vive (sic!) pour un tarif de 2599 euros. Inutile de préciser que si vous souhaitez plus de mémoire vive et un disque dur plus gros, le tarif des options chez Apple risque de vous faire mal au porte monnaie.

Parallèlement à ces nouveautés, Apple a officialisé OSX Yosemite, la dixième version d'OSX. Cette nouvelle version bénéficie d"une nouvelle interface plus flat design qui se rapproche un peu plus d'iOS. D'ailleurs, les iPhone et iPad devrait bénéficier de la version 8.1 du système d'exploitation mobile qui apportera des nouveautés comme iPhoto Photo, Continuité et des corrections de bugs.


mercredi 1 octobre 2014

Galaxy Note 4: Un défaut de fabrication nié par le constructeur ?

Après avoir bien raillé son concurrent Apple sur ses iPhone qui se plient, Samsung serait lui aussi dans une situation délicate avec certains de ces modèles de Galaxy Note 4.
Le téléphone étant déjà sorti en Corée du Sud, certains utilisateurs ont remarqué un léger écart entre l'écran et la bordure métallique (voir photo ici). Pour un appareil censé être haut de gamme, ça fait désordre.
Si Samsung s'était contenté d'admettre son erreur, nous n'en parlerions même pas ici mais en grand champion de mauvaise foi, le constructeur indique que "le problème n'impacte pas les fonctionnalités ou la qualité du Galaxy Note 4" et plus fort "que tous les Galaxy Note 4 sont conformes à ses standards très stricts en matière de fabrication et de contrôle qualité".
Fort heureusement, ce problème ne concernerait que quelques exemplaires mais la gestion du problème par Samsung est assez hallucinante.

Le Nexus 6 se précise

Après des rumeurs qui laissaient penser que Google ne sortirait pas de Nexus 6, il semble que le prochain porte drapeau d'Android soit bien dans les tuyaux et sorte bientôt.
Ce nouveau mobile qui devrait sortir d'ici un mois serait fabriqué par Motorola et serait basé sur le Moto X. Les amateurs de phablettes devraient être ravis puisque ce futur Nexus devrait avoir un écran QHD de 5,92 pouces offrant une résolution de 2560 x 1440 pixels. A l'intérieur de la bête on trouverait un processeur Snapdragon 805 (2,5 Ghz) et 3 Go de RAM. L'appareil photo arrière serait de 13 Mégapixels tandis que le frontal aurait une résolution de 2 Mégapixels. A l'image des HTC One, le téléphone devrait avoir deux hauts parleurs en façade. Enfin, le téléphone devrait embarquer une batterie de 3200 mAh et 32 Go de stockage interne.
Le téléphone devrait être annoncé mi octobre pour une sortie en fin de mois. Le tarif serait quasi inchangé par rapport au Nexus 5.

Plus de limite de jours au roaming chez Sosh

A partir de demain, les abonnés Sosh au forfait à 24,99 euros pourront utiliser 5 Go d'internet mobile depuis l'Europe comme bon leur semble.
Auparavant, Sosh limitait l'usage de cette enveloppe à 15 jours par an. Désormais, les clients Sosh pourront utiliser ces 5 Go pendant 365 jours par an. Pour l'occasion, les anciens clients verront leur compteur remis à zéro.
Parmi les autres nouveautés annoncées, un nouveau forfait à 4,99 euros est disponible. Ce forfait comprend 2 heures et les SMS/MMS illimités. Pas de hors forfait possible avec ce forfait mais pour ceux qui souhaitent effectuer des usages non compris, l'opérateur permet de recharger son forfait (un peu à la manière de Joe Mobile).
Enfin, le parrainage est de retour chez Sosh à partir de demain. Les parrains pour cumuler jusqu'à 6 mois de forfait pour 6 filleuls tandis que les filleuls auront le droit à deux mois de forfait offert. Plutôt intéressant...

dimanche 28 septembre 2014

10 jours avec l'iPhone 6

Après quelques mois passés sur Android, je me suis décidé à revenir chez Apple avec l'iPhone 6. La trop petite taille du 5S ainsi que quelques défauts agaçants m'avaient incités à changer de crémerie. 
Le retour chez Apple est-il transformé ? La réponse dans ce test.

La boite

Comme toujours chez Apple, on fait simple. Dans la boite, on trouve le mobile, un chargeur secteur, un câble, des écouteurs de qualité moyenne (les mêmes depuis l'iPhone 5), un guide de démarrage rapide, l'outil d'extraction et c'est tout. Petite nouveauté sur la boite, on ne trouve plus l'image du mobile et le modèle du téléphone. De là à penser que le prochain iPhone aura la même boite...

Le téléphone

Avoir un iPhone de 4,7 pouces entre les mains est une toute nouvelle expérience étrange. Autant le passage du 3,5 pouces au 4 pouces avait été presque naturel, autant le passage de 4 à 4,7 pouces est différent. 
La prise en main est assez agréable, l'impression de légèreté prédomine mais aussi une impression de creux. Oui, vous avez bien lu. L'iPhone 5S semblait coulé dans la masse, il donnait une impression de robustesse. Et bien le 6 donne une impression de téléphone creux, comme une coque vide. Difficile de décrire précisément ce sentiment mais après quelques jours, il disparait et seul le touché aluminium et doux subsiste, la très bonne finition finissant de classer ce téléphone dans le haut de gamme.
Si on omet la taille, le téléphone change peu sur sa présentation générale. Les boutons volumes et vibreur restent sur le même côté, le bouton home avec Touch ID reste le même. La seule vraie différence concerne le bouton power qui se retrouve sur le côté. Une bonne idée piquée chez Android puisqu'avec cette taille d'écran, le bouton tombe naturellement sur le pouce ou l'index selon la façon dont le téléphone est tenu. Il reste quand même des moments où les vieux réflexes reviennent et nous forcent à chercher ce bouton au dessus du téléphone ;-)
L'arrière du téléphone avec ses bandes grises bizarres est dans les standards Apple. On notera que l'appareil photo ressort légèrement ce qui rend le téléphone un peu bancal lorsqu'il est posé sur une table. Le problème est généralement résolu dès que le téléphone est habillé d'une coque mais il faut avouer que cet excroissance est assez maladroite pour une marque comme Apple.
Du côté de l'écran, c'est du tout bon. J'ai toujours trouvé les écrans d'iPhone d'assez bonne qualité, surtout depuis l'introduction des écrans Rétina mais l'écran de l'iPhone 6 se paye le luxe d'être encore meilleur que celui de l'iPhone 5S. La lisibilité en plein soleil est d'ailleurs très bonne (à condition que l'écran soit propre).

Au quotidien 

Les premiers jours, il faut reconnaitre qu'on est un peu gauche avec un iPhone plus grand. Puis progressivement, l'adaptation se fait et on prend en main l'iPhone 6 de la même manière que l'iPhone 5S. Enfin presque... L'utilisation a une main reste possible à condition de ne pas serrer l'iPhone et en le posant au creux de la main. Ce genre d'utilisation suppose qu'on soit à l'arrêt et stabilisé. Dans ces conditions, on accède assez facilement à tout l'écran même si ça suppose un peu de gymnastique du pouce. Dès qu'on veut utiliser le téléphone dans des conditions plus "extrêmes", en marchant par exemple, cela se complique un peu puisqu'il faut bien tenir le téléphone. Et là, les deux dernières rangées d'icônes en haut deviennent difficilement accessibles. Pour ça, Apple a pensé à une petite astuce qui consiste à descendre l'écran en tapotant 2 fois Touch ID. Si au début on trouve ça ridicule, ce geste devient vite naturel tant il est pratique.
Si l'écran de l'iPhone 6 est plus grand que ses prédécesseurs, beaucoup d'application sont encore au format 4 pouces. Pour résoudre le problème, Apple utilise l'upscaling qui consiste à étirer l'application optimisée en 4 pouces pour qu'elle remplisse l'espace du 4,7 pouces de l'iPhone 6. La plupart du temps le résultat est assez bon mais en pratique, on ne profite pas réellement de l'agrandissement de l'écran. Du moins pas tant que les éditeurs n'auront pas mis à jour leurs applications.

La téléphonie

Le gros reproche que je faisais à l'iPhone 5S, c'était sa sensibilité réseau plutôt désastreuse. Il faut croire que Apple s'est rendu compte du problème puisque l'iPhone 6 est très bon par rapport à son ainé. Là où je ne captais qu'en 2G avec SFR et l'iPhone 5S, j'ai désormais le droit à de la 3G. Malheureusement, Apple ne laisse toujours pas le choix de désactiver la 3G pour ne rester qu'en 2G. Dommage...
Côté téléphonie, rien à redire, les appels sont toujours clairs, sans souffles et interférences. Si vous aviez apprécié la qualité des appels avec le 5S, le 6 ne vous décevra pas.

L'appareil photo

Je serai tenté de dire, on prend les mêmes et on recommence. Pour l'iPhone 6, Apple a repris le même optique fabriqué par Sony. Les améliorations sont donc essentiellement logiciels. Meilleur mise au point, meilleurs panoramas, meilleures vidéos, le tout grâce aux optimisations logiciels d'iOS 8.
En pratique, il faudra vraiment mettre le nez sur les photos pour voir les différences mais elles sont bien là. Le 5S faisait de très bonnes photos, le 6 fera les mêmes en un peu mieux. Pas révolutionnaire mais appréciable.

Autonomie 

Sans être révolutionnaire, l'autonomie de l'iPhone 6 est en net progrès par rapport à la précédente génération. En utilisation intensive, il faudra sans surprise passer par la case recharge avant la fin de la journée mais en utilisation standard le téléphone s'en sort très bien. Sur certaines journées, il m'est arrivé de terminer la journée à plus 50 % de batterie à ma grande surprise.
Revers de la médaille, qui dit batterie plus grosse, dit batterie plus longue à charger. Et Apple n'ayant pas changé son petit chargeur, remplir en vitesse sa batterie pour finir la journée n'est plus vraiment possible. Petite astuce si vous avez un iPad, l'iPhone 6 supporte très bien le chargeur 2 Watts de celui ci ce qui permet de raccourcir les temps de charge.

Conclusion

Le changement le plus important de ce nouvel iPhone c'est probablement sa taille d'écran. C'était à la fois une attente et une crainte. Une attente car beaucoup d'utilisateurs attendaient un écran plus grand et plus confortable. Une crainte car un plus grand écran signifiait forcément une perte de la maniabilité qui caractérisait les générations précédentes.
Au final, Apple a une fois de plus sorti un très bon iPhone. Même si la maniabilité est un peu moins bonne, le téléphone reste maniable et très agréable à utiliser. Les défauts que je reprochais à l'iPhone 5S, notamment la sensibilité et l'autonomie, ont disparu et font de ce téléphone un très bon cru.
L'an dernier j'étais assez dubitatif sur l'intérêt de passer d'un 5 à 5S mais cette année la seule augmentation de la taille de l'écran et le confort apporté méritent la réflexion.
Après quelques mois passé chez Android, je suis ravi de mon retour chez Apple et je ne peux que conseiller ce nouvel iPhone.
   

mercredi 24 septembre 2014

Pas d'iPhone 6 en Mobicarte ou en mobile seul chez Orange Mondeville

Vendredi dernier, en bon Apple Addict, je me suis rendu dans ma galerie commerciale favorite pour essayer d'aller acheter le nouvel iPhone 6.
Etant client chez Sosh, je me suis donc naturellement dirigé vers la boutique Orange pour acheter le téléphone en mobile seul (ou au pire en Mobicarte). A l'accueil, j'ai donc demandé s'ils avaient du stock. A ma grande surprise (et ma grande joie), ils en avaient, de toutes les couleurs et de toutes les capacités. Sauf que... chez Orange à Mondeville (à côté de Caen), on ne vend qu'à ses abonnés qui veulent renouveler ou qu'à ceux qui veulent souscrire un abonnement (de préférence cher) et ce malgré l'affichage des tarifs en Mobicarte ou en mobile seul.
Après un bon coup de gueule dans la boutique devant ce refus de vente manifeste, je suis passé à la boutique d'à côté, chez SFR. Eux au moins, à défaut d'avoir un réseau 4G digne de ce nom, ils ont le sens du commerce.
A mon retour, j'en ai également profité pour balancer ce genre de comportement à la répression de fraudes. Du refus de vente et de la vente liée, ça ne peut que les intéresser ;-)
Pour ceux qui se souviennent, j'avais déjà eu quelques soucis avec cette boutique en 2012 pour une carte SIM défectueuse qu'on avait voulu me facturer (voir ici).

lundi 15 septembre 2014

Netflix est officiellement lancé

Le service était prévu pour le 15 septembre. C'est donc à 00h01 que Netflix a lancé son service en France.
Au programme, 3 offres disponibles pour regarder des films et des séries en streaming de manière légale:
- 7,99 euros par mois pour un écran
- 8,99 euros par mois pour 2 écrans en simultané et HD disponible
- 11,99 euros par mois pour 4 écrans en simultané et HD et Ultra HD disponibles

Pour fêter son arrivée en France, le service propose un mois gratuit sur l'offre de son choix.
Ce petit cadeau plutôt sympathique m'a donc permis de m'inscrire et de regarder ce que propose Netflix.

En pratique, naviguer dans le catalogue est un véritable challenge. Beaucoup de séries TV et de films, en vrac, pas vraiment classés par année ou intérêt. Pour faciliter la navigation, Netflix vous demande de sélectionner quelques films ou séries que vous aimez lors de l'inscription. Un petit plus qui permet d'y voir un peu plus clair.
Le catalogue n'est pas de première fraicheur en ce qui concerne les films. Vous y trouverez un bon paquet de navets mélangés au milieu de bons films mais pas vraiment récent.
C'est du côté des séries TV que ça devient intéressant mais là encore, ne comptez pas suivre les séries US avec peu de décalage par rapport à leur diffusion. Il manque la dernière saison de la plupart des séries en cours de diffusion. Dommage...


mardi 9 septembre 2014

Apple dévoile l'iPhone 6 en version 4,7 et 5,5 pouces et une montre connectée, l'Apple Watch

On s'y attendait, Apple a présenté ce soir deux nouveaux iPhone 6:


- iPhone 6 4,7 pouces (1334 x 750 pixels)
- 6,8 mm d'épaisseur (contre 7,5 mm pour l'iPhone 5S)
- Processeur A8 64 bits (50 fois plus rapide que le premier iPhone)
- iOS 8
- Touch ID
- NFC

- iPhone 6 Plus 5,5 pouces (1920 x 1080 pixels)
- 7,1 mm d'épaisseur
- Processeur A8 64 bits
- iOS 8
- Touch ID
- NFC

Un nouvel écran Rétina appelé Rétina HD avec un verre plus résistant pour la vitre devrait être de la partie.
Les applications s'adapteront à la taille de l'écran de ces nouveaux iPhones mais les développeurs pourront aussi développer leurs applications pour s'ajuster à la taille et profiter de la taille.
Côté autonomie, c'est à peine mieux, sauf pour l'iPhone 6 Plus qui est annoncé avec 16 jours en veille contre 10 jours pour les iPhone 6 4,7 pouces et l'iPhone 5S. Ceux qui espéraient une meilleure autonomie repasseront.
Ces deux nouveaux iPhones seront compatible 4G+ sur 20 bandes LTE différentes mais aussi VoLTE, norme qui permet d'appeler sur le réseau 4G (technologie non déployée en France actuellement).
Pour l'appareil photo, on prend les mêmes et on recommence ou presque. Ce sera du 8 Mégapixels mais avec une caméra de meilleure qualité (pixels de 1,5 microns et une ouverture de f/2.2). La mise au point devrait être encore plus rapide.  Les vidéos seront en 1080p comme l'iPhone 5s mais monteront à 60 images par seconde.

Ces nouveaux iPhone seront disponibles le 19 septembre mais pourront être pré-commandées dès vendredi prochain (12 septembre). Les tarifs sans abonnement ne sont pas encore connus mais on sait déjà qu'il y aura un modèle 16 Go, 64 Go et 128 Go, le 32 Go ayant étrangement disparu (???). Il devrait y avoir une différence de 100 euros entre les modèles d'iPhone 6 et d'iPhone 6 Plus. Bonne nouvelle pour les petites bourses, les iPhone 5S et 5C restent au catalogue d'Apple. Mauvaise nouvelle, seule la version 8 Go subsiste pour le 5C, et pour le 5S, on devrait pouvoir choisir sa capacité mais le prix devrait rester à peu près le même.

En marge de la présentation de ces deux nouveaux iPhone, Apple a aussi présenté une nouvelle solution de paiement, Apple Pay, qui utilisera le NFC du mobile mais aussi Touch ID pour sécuriser les transactions. Ce service ne sera disponible qu'aux Etats-Unis dans un premier temps.

Et alors que personne ne s'y attendait (en fait, si), Apple a présenté une montre connectée.
Cette montre rectangulaire aux coins arrondis arbore une finition assez classe et une nouvelle interface qui est pilotée par une molette appelée couronne. Elle est équipée d'un vibreur et d'un haut parleur. Son écran est tactile mais il ne réagit qu'à la pression. Le saphir qui a tant fait parler se trouve sur et
sous cette montre et protège un certains nombre de capteurs qui permettent de mesurer l'activité du porteur. La recharge s'effectue via un chargeur induction.
A l'image de ce qui existe avec Android Wear, cette montre fonctionne avec l'iPhone et distribue les notifications sur le poignet grâce à des petites vibrations discrètes. Elle peut aussi afficher les photos de l'iPhone, un itinéraire et son cadran peut être personnalisé.
L'Apple Watch nécessite un iPhone 5 au minimum et existe en 3 versions dont une version luxe. Elle sera disponible début 2015 pour un tarif de 349 dollars (ou euros, chez Apple la conversion est 1$=1€).

Mise à jour:

Les tarifs de l'iPhone 6, 4,7 pouces:
- 16 Go: 709 euros
- 64 Go: 819 euros
- 128 Go: 919 euros

Les tarifs de l'iPhone 6, Plus 5,5 pouces:
- 16 Go: 809 euros
- 64 Go: 919 euros
- 128 Go: 1019 euros

Outch !

Le prochain Nexus aperçu sur le net

En cette journée qui promet d'être chargée en pectines (substances qu'on trouve dans la pomme), je ne pouvais pas rater l'occasion de vous parler... du prochain Nexus.
Ce dernier a en effet été aperçu sur le net et leaké par @EmtLeaks. On ne vois pas vraiment le nouveau Nexus mais plutôt ses spécifications via un benchmark et ces dernières sont très intéressantes:
- Ecran QHD de 5,2 pouces (2560 x 1440 pixels)
- 3 Go de RAM
- Snapdragon 805 @ 2,7 Ghz Quad Core
- Processeur graphique Adreno 420
- Appareil photo 12 Mpxs au dos et 2 Mpxs en facade
- 32 Go de stockage

Encore plus intéressant, ce nouveau Nexus s'appellerait Nexus 5 2014 et tournerait sous un Android 5.0 appelé Lion.

Bien entendu, et comme d'habitude, ces rumeurs sont à prendre avec le recul nécessaire. Quoiqu'il en soit, le prochain Nexus devrait sortir à la fin de l'année.

vendredi 5 septembre 2014

Nokia 130: le téléphone pour téléphoner à l'autonomie record

Si Nokia a complètement raté le virage du tactile, il est un domaine où le constructeur (racheté par Microsoft) est l'un des meilleurs, c'est celui des téléphones d'entrée de gamme.
Le Nokia 130 est donc la nouveauté destinée aux marchés émergents et à l'entrée de gamme que vous rêverez d'avoir si vous cherchez un téléphone pour sa fonction première, téléphoner.
Ce téléphone 2G loin d'être sous équipé, dispose tout de même d'un écran couleur de 1,8 pouces, une fonction lecteur et MP3, une radio FM et une lampe de poche. Sa principale particularité résidera dans son autonomie qui devrait atteindre les 36 jours. A comparer avec l'autonomie des smartphones actuels qui dépasse difficilement  la journée, ça laisse rêveur.
Ce téléphone devrait sortir dans les pays émergents aux environs de 20 euros d'ici la fin du mois. Et comme d'habitude, on devrait également trouver ce téléphone en France dans les semaines qui viennent.

Source

Nouveaux Moto X et Moto G: les mêmes en plus grand

Motorola a profité de l'IFA de Berlin pour dévoiler les évolutions de ses deux best sellers, le Moto X et le Moto G.
Du côté du Moto X, la nouvelle version de ce mobile garde un design relativement proche de son prédécesseur. L'écran passe de 4,7 à 5,2 pouces et propose une résolution Full HD de 1920 par 1080 pixels pour 423 ppi. Le téléphone embarque un processeur Snapdragon 801, 2 Go de RAM et une mémoire interne de base de 8 ou 16 Go pouvant être étendue par Micro SD (jusqu'à 128 Go). L'appareil photo embarqué permet des photos d'une résolution de 13 Mpxs et peut même filmer en 4K. Le téléphone est bien sûr compatible 4G (catégorie 4). Côté tarif, il faudra compter 519 euros pour un modèle nu (sans subvention opérateur).
Le Moto G reprend lui aussi les lignes de son prédécesseur en plus grand. L'écran passe ainsi à 4 pouces pour une résolution HD de 1280 par 720 pixels. Le processeur est aussi un Snapdragon 400 pour 2 Go de RAM. Et tout comme le Moto X, le Moto G sera proposé avec 8 ou 16 Go de mémoire interne pouvant être étendue par Micro SD. L'appareil photo est enfin amélioré puisqu'il passe à 8 Mpxs. Malheureusement, et c'est plutôt surprenant, ce téléphone ne sera pas compatible 4G contrairement à son ainé. Choix étrange de la part de Motorola. Pour le tarif, il faudra compter 189 euros pour une version nue ce qui place Motorola parmi les meilleurs constructeurs en rapport qualité prix.
Ces deux téléphones sont annoncés en disponibilité immédiate. Vous devriez donc les trouver dans les jours qui viennent chez vos cybermarchands favoris.

La Moto 360: prix et disponibilité dévoilés

Dans la guerre que se livrent les constructeurs, celle des les montres connectées est un nouveau champ de bataille.
Si la LG G Watch et la Gear Live de Samsung ont été l'arme de lancement d'Android Wear, la Moto 360 était attendue comme le messie. Une montre ronde, une bonne finition et des caractéristiques intéressantes, voici ce que faisaient saliver les geeks. Le problème, c'est que peu d'informations étaient connues jusqu'à maintenant, notamment la date de lancement et le prix.
Ce n'est désormais plus le cas puisque Motorola a dévoilé les derniers secrets de la montre connectée à l'IFA de Berlin.
Du coté des caractéristiques, peu de nouveautés, on savait déjà tout. La montre sera ronde, pourvue d'un écran AMOLED, d'un Snapdragon 400 avec 512 Mo de RAM. La montre sera équipée d'un capteur de luminosité ambiante et de deux micros permettant de réduire les bruits ambiants lors des commandes vocales. La montre pourra être rechargée par induction grâce à la norme QI. On ne sait pas en revanche si un chargeur de ce type sera fourni. Malheureusement, chargeur à induction fourni ou pas, il faudra quand même repasser par la case recharge au moins une fois par jour, Motorola n'ayant pas fait de miracles de ce côté là. Enfin, la montre sera certifiée IP67 et pourra donc vous accompagner sous la douche ou ailleurs...
Il restait donc à connaitre le tarif et la disponibilité, c'est chose faite.
La Moto 360 devrait coûter 249 euros en tarif de base (comprenez avec un bracelet moche), et être disponible fin septembre sur le Play Store mais aussi chez certains opérateurs comme Bouygues et Orange, chez Amazon et à la Fnac. De quoi concurrencer la G Watch R de LG vendue plus chère à 299 euros.

samedi 30 août 2014

Test: LG G3

Après un retour dans le haut de gamme avec le G2, le constructeur coréen a remis le couvert avec un G3 présenté en juin dernier. LG reprend les ingrédients qui ont fait le succès du G2 en améliorant certains points.
Est-ce réussi ? La réponse dans ce test sans concessions.

La boite

Pour certains, ce sera surement sans intérêt mais le premier contact qu'on peut avoir avec un mobile neuf, c'est sa boite. Un chargeur, des écouteurs d'assez bonne qualité et surprise, une batterie. Car oui, le G3 a une batterie externe ce qui lui donne d'emblée une durée de vite supérieure à beaucoup de produit dont la batterie est intégrée et souvent indémontable. On retrouve aussi un livret de mise en route du mobile, pas forcément inutile surtout pour comprendre commet insérer la micro SD.

Le mobile

Le téléphone, puisque c'est ça qui nous intéresse, ne présente aucun bouton en façade. On y trouve un bel et grand écran de 5,5 pouces. On peut dire que LG a vraiment fait un bon travail d'optimisation puisqu'il occupe plus de 75% de la façade. Sur les côté, aucun bouton. Pour allumer et éteindre le téléphone, il faudra aller derrière le téléphone où se trouve les boutons de volume et d'extinction du téléphone. C'est un peu déroutant au début mais on s'y fait assez rapidement. Au dessus de ces boutons, on trouve l'appareil photo de 13 Mégapixels, le capteur laser et le double flash.
L'ensemble de l'appareil respire la solidité mais le téléphone fait un peu savonnette (la taille y est pour beaucoup) et contrairement à ce que j'ai pu lire, une simple torsion ou appui sur l'appareil suffit à entendre de légers craquements. Pour du haut de gamme, c'est moyen.

L'allumage

Avec un écran QHD il fallait s'y attendre, l'allumage fait l'effet whaou ! Il faut dire que l'écran est vraiment magnifique, plein de détails, de couleurs bien rendues et visible quelque soit l'angle et la luminosité extérieure. LG a vraiment réussi son écran, il n'y a rien à redire.

L'interface

Comme tout constructeur, LG a transformé l'interface d'Android avec sa surcouche maison Optimus UI. Et comme tout constructeur, LG a répondu à l'appel du flat design. Est-ce une réussite ? Dans l'ensemble oui mais les coréens ont toujours cette faute de goût qui consiste à ne pas savoir accorder les couleurs. C'est flagrant chez Samsung, un peu moins chez LG.
Une fois le problème des couleurs occulté, on sent rend compte que l'interface de LG n'est pas trop mal avec quelques bonnes idées. Comment ne pas parler par exemple du knock knock qui consiste à réveiller l'écran par un double tap dessus (la manoeuvre inverse éteint l'écran) ? Bref, du bon dans l'ensemble mais l'optimisation logicielle n'est pas au point. L'interface laggue très souvent et l'accueil se recharge assez régulièrement en sortant de certains applications. D'ailleurs, des bugs ce n'est pas ce qui manque mais j'y reviendrais dans un prochain paragraphe...

L'autonomie

Certains avaient un peu peur qu'avec une batterie de 3000 mAh le LG G3 soit un peu limité sur l'autonomie. En pratique, j'en suis assez satisfait. En utilisation intensive, la journée se finit tranquillement avec 4 ou 5 heures d'écran activé. En utilisation très modérée et avec une bonne couverture réseau, le téléphone peut finir la journée avec 75 % de batterie. Autant dire que c'est un quasi sans fautes sur l'autonomie.

L'appareil photo

J'ai lu beaucoup de choses sur l'appareil photo du LG G3. Il est vrai que son auto focus laser est une bonne idée. En pratique, c'est à se demander si certains sites n'ont pas été payés par LG pour faire la pub du G3. Vous pensiez que l'auto focus laser vous permettait de dégainer votre téléphone et de prendre une photo en une seconde ? Oubliez ! En pratique, pour réussir une photo avec le G3, il faut prendre son temps, le temps que l'auto focus se stabilise et appréhendent bien la luminosité ambiante. Si vous êtes patient, les photos seront réussies la plupart du temps, sinon, les photos seront sur ou sous exposées, manquant de détails, de profondeur et de luminosité. En fait, il est plus facile de rater que de réussir ses photos. L'argument de vente du laser s'évanouit donc en moins de temps qu'il faut pour réussir une photo avec ce téléphone, un comble !

Des bugs, des bugs et encore des bugs

Venant d'un Nexus 5, j'étais habitué à la fluidité d'un très bon téléphone sous Android. Avec le G3, l'interface maison oublie cette fluidité. On rencontre des lags à tous les étages au point que la seule façon de les réduire et de changer le launcher par défaut. Nova est celui qui est d'ailleurs le plus préconisé sur les forums afin de réduire ces lags.
On rencontre aussi beaucoup de latence. Si vous appuyez sur l'application Facebook vous pouvez attendre 2 à 3 secondes avant que l'application ne se lance. Même chose pour des actions au sein des menus. Incompréhensible...
Autres bugs, le téléphone se met parfois à chauffer sans raison. Le multitache ne conserve par les applications réellement ouverte, par exemple, si vous quittez une application alors que vous étiez dans ses paramètres, vous la ouvrirez de nouveau sur la page d'accueil.
La sensibilité réseau est assez désastreuse. Le passage d'une technologie à une autre (2G/3G/4G) se fait parfois sans réseau durant une dizaine de secondes alors que le réseau est bien présent. Sans compter que le téléphone capte assez mal...
Et il y a bien d'autres bugs mais en faire la liste complète demanderait de rédiger un article complet. D'ailleurs, LG doit être conscient de ces problèmes puisque la version d'Android 4.4.2 est toujours celle utilisée depuis la sortie du téléphone mais LG enchaine les mises à jour au rythme d'une toutes les 3 semaines environ en tentant de résoudre les bugs.

Conclusion

Qu'on ne s'y trompe pas, le LG G3 est un très bon téléphone mais il reste bien loin de la qualité de finition de certains leaders dans ce domaine comme HTC. Ce smartphone reste un téléphone en plastique doté d'un appareil photo finalement assez moyen et d'une interface bugguée à mort.
Que reste-t'il à ce téléphone ? Son écran qui est sans aucun doute le meilleur du moment mais c'est hélas la seule chose qui le se sauve.
Difficile de conseiller ce téléphone et pourtant LG devrait en avoir vendu pas loin de 10 millions dans les jours qui viennent, preuve que quelques articles bien élogieux dans la presse spécialisée suffisent à vendre n'importe quoi...

jeudi 28 août 2014

LG dévoile la LG G Watch R

Le teasing durait depuis plusieurs jours. LG s'est donc enfin décidé à dévoiler une nouvelle montre connectée, la LG G Watch R.
Au programme des réjouissances de cette nouvelle montre, un écran rond... et c'est à peu près tout. LG annonce quand même que sa montre sera bien plus lisible que la première du nom même en plein soleil l'un des plus gros défaut de la première G Watch.
Pour le reste, la résolution sera de 320x320 pour un écran de 1,3 pouces. L'appareil disposera de 4 Go de mémoire interne pour 512 Mo de RAM. Le processeur sera un Snapdragon 400. Le tout sera alimenté par une batterie de 410 mAh soit 10 mAh que l'ancienne montre. Autant dire que l'autonomie devrait être la même, c'est à dire courte.
Le tarif devrait être connu la semaine prochaine lors de sa présentation officielle à l'IFA de Berlin.
En tout cas, les possesseurs de la G Watch première du nom et qui ont payé leur montre plein pot peuvent enrager puisque la sortie de cette nouvelle version fait passer leur montre pour un prototype...

jeudi 24 juillet 2014

SFR: 4 millions d'abonnés privés de réseau aujourd'hui

SFR doit être l'opérateur qui cumule le plus les pannes réseaux ces derniers temps. La faute probablement à la modernisation de son réseau (sic!).
La panne d'aujourd'hui sortait du lot et de loin puisqu'elle concernait près de 4 millions de clients (3,8 millions pour être précis) et en particulier les abonnés 4G, ceux censés être connectés à la partie la plus moderne du réseau.
Les problèmes ont commencé ce matin vers 8h45. Concrètement, pour ces clients, il était impossible de se connecter au réseau SFR. L'opérateur a très vite communiqué sur les causes de la panne via les réseaux sociaux: un HLR de Alcatel Lucent, équipement permettant de localiser les abonnés sur le réseau, était en panne. La résolution du problème n'est intervenue qu'en milieu d'après midi.
Si vous avez été concerné par cette panne, SFR a prévu une compensation: appels et SMS illimités pour les abonnés n'en bénéficiant pas habituellement ainsi que 2 go de data supplémentaire pour tous les autres. Les abonnés bénéficiant d'Extra pourront aussi bénéficier d'un Extra supplémentaire à choisir parmi iCoyote et CanalPlay pendant un mois. Les abonnés concernés seront contactés individuellement par l'opérateur.

iPhone 6, le point sur les rumeurs

L'été est traditionnellement la période des rumeurs autours du nouveau téléphone d'Apple. Le modèle est définitif, les fournisseurs commencent donc à produire des pièces, voire le téléphone... bref, difficile de ne pas trouver des fuites et des rumeurs.

Première rumeur qui perdure depuis des semaines, la taille de l'écran. Apple ce serait enfin décidé à augmenter la taille de son téléphone pour coller à la concurrence. Un iPhone 6 de 4,7 pouces ne serait donc plus un fantasme. Apple prévoirait même de sortir un modèle de 5,5 pouces. Par contre, cette rumeur est à prendre avec des pincettes puisque sa sortie ne serait pas connue tandis que d'autre rumeurs parlent d'une sortie différée. L'écran lui même serait en saphir ce qui le rendrait très résistant. Problème, Apple n'en aurait commandé que 10 millions ce qui laisse supposer que ce type d'écran ne sera pas disponible sur tous les modèles.

Du côté de spécifications techniques, l'iPhone 6 serait équipé d'un processeur A8 cadencé à 2 Ghz, le stockage pourrait grimper jusqu'à 128 Go (à quel prix ?) et il aurait un capteur Sony Exmor de 13 Mpxs. Si vous trouviez la batterie de l'iPhone 5S un peu limite, il ne faudra pas s'attendre à des miracles puisque l'iPhone 6 devrait avoir une batterie 1810 mAh, une capacité à peine suffisante pour couvrir l'augmentation de la taille de l'écran qui est généralement l'élément le plus énergivore. L'iPhone 6 5,5 pouces aurait lui le droit à une batterie de 2500 mAh.

Apple introduira le retour haptique sur son mobile, petite vibration qui confirme que vous avez bien touché l'écran et l'améliorerait par rapport à ce qui existe actuellement.

Reste une inconnue, le prix. Et là, certaines rumeurs ne devrait pas faire que des heureux puisqu'Apple envisagerait d'augmenter son tarif de base de 100 euros ce qui placerait le premier modèle à 809 euros. Dans ces conditions, on peut imaginer que le modèle haut de gamme de 5,5 pouces et d'une capacité de 128 Go dépassera largement la barre des 1000 euros.

Pour le lancement, Apple ne devrait pas déroger à son calendrier habituel. Une présentation courant septembre, une pré-commande dans la foulée pour une livraison quelques jours plus tard.

Netflix arrive en France en septembre à partir de 7,99 euros par mois

Si on savait que Netflix, le service de location de vidéos en streaming, devait arriver prochainement en France, on ignorait encore la date. Le service de VOD américain l'a confirmé lors de la présentation de ses résultats, ce sera en septembre en France mais aussi dans 5 autres pays européens (Allemagne, Autriche, Suisse, Belgique et Luxembourg).
Pour les tarifs, rien n'a été dévoilé officiellement mais un petit malin a réussi à contourner le site internet de Netflix et à y trouver les tarifs. Il faudra donc compter 7,99 euros par mois pour un écran en définition standard, 8,99 euros par mois pour deux écrans en définition HD et 11,99 euros par mois pour 4 écrans en définition HD.
Des tarifs finalement proches de ce qui se pratique aux USA et qui devraient donner des sueurs aux services de VOD français.

mercredi 23 juillet 2014

Test: LG G Watch et Android Wear

L'une des grosses annonces lors de la dernière I/O de Google en juin dernier, c'était certainement Android Wear et la sortie de deux montre connectées, la LG G Watch et la Samsung Gear Live.
Vendue initialement 199 euros sur le Play Store, la LG G Watch se trouve maintenant à 99,99 euros chez Bouygues Télécom. Une bonne occasion de la tester et de se faire une idée sur cette montre et son système d'exploitation.

Déballage

Je ne sais pas pourquoi mais je m'attendais à un paquet plus gros. Finalement, la boite de la G Watch est un peu plus grosse qu'une boite de montre classique. Dans la boite, pas d'extravagance, on y trouve bien entendu la montre, un dock propriétaire de chargement, un câble USB et surprise, un chargeur secteur. Il y a bien entendu un petit mode d'emploi que je me suis empressé d'ouvrir. Chose que je n'avais pas fait depuis des années mais il faut dire qu'on n'achète pas une montre connectée tous les jours.

Mise en route

Après tout, l'utilisation du mode d'emploi n'était peut être pas une si mauvaise idée. La montre est totalement dépourvue de bouton physique. En pratique, lorsqu'on se retrouve face à la montre la première fois, difficile de savoir comment l'allumer. C'est à la lecture du guide qu'on s'aperçoit qu'il suffit de la mettre en charge pour qu'elle s'allume. Logique.
Petite parenthèse pour vous parler du chargement justement. Le mode d'emploi suggère de coller le dock sur un support. En effet, il y a un film à retirer à l'arrière qui permet de coller le dock n'importe où. Ce que ne dit pas le mode d'emploi, c'est si l'adhésif est réutilisable ou permanent. A la lecture, je pense que c'est réutilisable mais combien de fois ? Mystère... Le dock étant aimanté, la question de la stabilité du support ne se pose pas, j'ai donc "oublié" de le coller. Fin de la parenthèse.
Une fois les problèmes techniques résolus, je suis donc passé à l'appairage de la montre et du téléphone. Pour ça, il suffit de télécharger un logiciel sur le Play Store "Android Wear" puis de suivre les instructions pour lier les deux appareils par Bluetooth. Une mise à jour et un redémarrage plus tard, la montre recevait ses premières notifications. Simple et efficace.

La montre

Comment parler d'une montre connectée sans parler de la montre elle même ? Le boitier de la montre est relativement bien fini. C'est bien mieux que ce que j'imaginais. En revanche, difficile de comprendre pourquoi l'écran ne prend pas tout le boitier. On trouve des bandes noires assez épaisses en haut et en bas et un peu plus fine sur les côtés. Dommage...
Le bracelet est une faute de goût... il s'agit d'un bracelet en plastique soft touch (il n'y a que ça de bien finalement) qui me fait un peu penser aux montres que j'avais quand j'étais enfant. Le gris est moche au point que j'ai commencé à chercher à le remplacer par un modèle un peu mieux fini genre bracelet en métal noir (je cherche toujours au moment où j'écris ses lignes). Finalement, l'ensemble fait plutôt mi-gamme. Ce n'est pas moche mais ça n'attire pas l'oeil non plus.

En utilisation

Lorsque les premières notifications arrivent, difficile de savoir ce qu'il faut faire. En effet, pas de mode d'emploi cette fois ci pour savoir comment fonctionne Android Wear. En fait, il suffit de balayer de bas en haut pour afficher les notifications complètes, balayer vers la gauche pour faire des interactions (supprimer ou répondre) et vers la droite pour supprimer la notification. L'habitude arrive très vite et on s'y fait très rapidement.
Il est également possible d'utiliser la voix pour rédiger des messages ou lancer des commandes. Très pratique pour les messages courts, il faudra toutefois éviter les longs discours notamment pour les SMS qui ne laissent que quelques secondes pour relire avant envoi. Si vous avez l'habitude d'utiliser Google Now, la montre affichera aussi vos cartes. Très pratique pour connaitre le temps de parcours vers son boulot ou son domicile sans sortir le téléphone de la poche.
Si les applications de base ne vous suffisent pas, vous pouvez toujours en rajouter des nouvelles. Le passage par le smartphone sera toujours obligatoire puisqu'en réalité, on télécharge des applications compatible Android et Android Wear. En pratique, elles sont encore peu nombreuses et souvent peu utiles...
Pour la personnalisation, il est possible de changer de cadran. Il faut quand même dire que les cadrans proposées par défaut ne sont pas formidables. Heureusement qu'on peut en télécharger des nouveaux via son smartphone.

Autonomie

C'était un peu la grosse peur. Imaginez. Une batterie de seulement 400 mAh en 2014 alors qu'on parle de batterie de plusieurs milliers de mAh sur les smartphones. La surprise est finalement plutôt bonne. Ne comptez pas tenir 2 jours d'affilés mais une bonne journée en utilisation standard voire intensive est tout à fait dans les cordes de la G Watch. Après, en désactivant l'écran allumé en permanence et en diminuant la luminosité au minimum, ça peut être possible mais dans ce cas, l'intérêt de la montre se voit tout de suite réduit. Quoiqu'il en soit, vu l'autonomie, il ne faudra pas oublier le dock de chargement propriétaire en voyage sous peine de se retrouver rapidement sans montre. Sur ce point, on aurait aimé une connectique standard.

Conclusion

La LG G Watch ne révolutionne certainement pas le monde des montres connectées. C'est surtout Android Wear qui apporte un vrai plus à ce type de montre. Là encore rien de révolutionnaire mais Google saura certainement se rendre indispensable avec cet OS au fil du temps et des modèles de montres. On pense d'ailleurs très fortement à la Moto 360 qui devrait allier Android Wear et esthétisme et qui devrait sortir à la fin de l'été.
Oui, mais à quel prix ? Car le vrai problème de ces montres, ce sont leur prix. Si l'OS de Google apporte un vrai plus, le tarif de 199 euros demandé pour la LG et la Samsung actuellement est clairement prohibitif pour ce qui est apporté. D'ailleurs, le public ne s'y trompe pas. Les montres connectées vendues sur le Play Store n'ont jamais été en rupture de stock et il n'est pas rare d'en trouver d'occasion à moins de 150 euros moins d'un mois après leur sortie.

Les plus:
- Android Wear
- Montre bien finie
- Autonomie correcte

Les moins:
- Bracelet Cheap
- Prix prohibitif

mardi 22 juillet 2014

Bon plan: la LG G Watch à 99,99 euros chez Bouygues Télécom

Si vous cherchez un bon plan pour acheter une montre connectée, c'est du côté de Bouygues Télécom qu'il va falloir regarder. En effet, l'opérateur propose jusqu'au 24 aout une offre de remboursement différée sur la montre connectée LG G Watch.
Pour ça, il faudra soit la commander sur le site de l'opérateur ou l'acheter directement en boutique au prix de 199,99 euros puis renvoyer un coupon de remboursement (possibilité de le faire en ligne également). Un remboursement de 100 euros sera alors effectué sous 4 semaines ce qui donne une LG G Watch à 99,99 euros. Tarif imbattable !
Il faut également signaler que cette offre de remboursement concerne la Samsung Gear 2 Lite, Samsung Gear 2 lite et la Sony Smartwatch 2. Il est bon de rappeler que ces montres ne fonctionnent pas sous Android Wear ;-)

vendredi 11 juillet 2014

L'ARCEP dévoile la vraie couverture des opérateurs en 4G

C'est hier soir que l'ARCEP, le régulateur des télécoms, a publié ses résultats concernant les cartes de couverture des opérateurs français en 4G.
Selon le régulateur, Orange et Bouygues ont des cartes de couverture assez fiables. Ainsi Orange couvre 66 % de la population en 4G (18% du territoire) et Bouygues confirme sa position de leader avec 70% de la population (22% du territoire).
C'est du côté de Free et de SFR que ça gâte. L'ARCEP a ainsi demandé à ces deux opérateurs de rectifier leur carte de couverture respective, celle ci manquant de fiabilité. Free couvre 24% de la population pour 1,5 % du territoire. Mais c'est SFR, le plus mauvais élève pour la fiabilité puisque l'opérateur qui déclarait couvrir 40% de la population n'en couvre en réalité que 30% et seulement 1,7% du territoire.
L'ARCEP en a profité pour rappeler les taux de couverture en 3G et 2G des opérateurs. Orange et SFR couvre environ 99% de la population en 3G, Free 98,5 % et Bouygues 96,5%. Tous les opérateurs couvrent plus de 99% de la population en 2G.

Source: http://www.arcep.fr/ 

vendredi 11 avril 2014

Une semaine avec Free Mobile (encore ?!)

Non, je n'ai pas de tendances SM. Après avoir testé Free en 2012 et l'avoir quitté pour des problèmes d'appels, être revenu en 2013 et l'avoir quitté pour des problèmes de bridage d'internet, j'ai décidé de retenter l'aventure Free, au cas où... et surtout, il faut dire que l'illimité depuis l'étranger et les 20 Go d'internet mobile sont des arguments qui ne se refusent pas ;-)

Pour commencer, faut que je vous avoue un truc. Je n'avais pas vraiment quitté Free Mobile. J'avais gardé une SIM avec un forfait à 2 euros que je ne payais pas vu que j'étais abonné Freebox. Un numéro que je donnais aux démarcheurs en tout genre, c'est dire si côté téléphonie j'ai pu tester, et bonne nouvelle, ça s'est plutôt bien amélioré. C'est donc du côté d'internet mobile que j'ai concentré mes tests.
Première étape, migrer mon forfait 2 euros vers le Forfait Free. Un passage sur l'espace client en ligne, deux ou trois clics et le lendemain matin, je suis basculé vers le forfait illimité. Un nouveau passage sur l'espace client pour activer l'option 4G et me voici à la tête d'un quota de 20 Go d'internet. Cool.
A l'allumage, mon Nexus 5 se cale sur le réseau Orange, n'ayant pas d'antennes Free dans mon secteur. J'installe les applications qui vont bien pour voir sur quel réseau je suis (itinérance ou réseau propre) et c'est parti.
Bonne surprise sur Caen, j'arrive à me connecter au réseau Free. Rien de bien exceptionnel en revanche puisqu'avec 6 antennes, la couverture est loin d'être bonne. Pire, dans certains quartiers, la réception est même très mauvaise. La plus ou moins bonne nouvelle, c'est qu'en fonction des heures, on reste sur le réseau Orange même en présence d'antennes dans le secteur. Un phénomène probablement du à la saturation des antennes Free qui vous jettent carrément du réseau en heures de pointe et vous renvois chez Orange. Dans d'autres villes comme Lisieux, Evreux ou Le Mans, je n'ai pas constaté ce phénomène. Mon téléphone se connectant bien au réseau Free avec un bon niveau de réception. Il faut toutefois nuancer, le réseau Free est rarement présent en dehors des villes. Il reste essentiellement un réseau urbain.
Attaquons nous maintenant au coeur de ce test, internet mobile. Rappelez-vous, j'avais quitté Free l'an dernier à cause du bridage d'internet en itinérance. Et bien rien n'a changé, c'est même pire !
Sur le réseau propre de Free, rien à redire. Les débits sont corrects même si sur certaines antennes, on sent bien la connexion en xDSL de l'antenne, visible notamment grâce à l'upload. Même si on ne trouve pas de Dual Carrier ou H+, je situerai Free au niveau de Bouygues, ce qui est plutôt bon. On peut lire des vidéos, mettre à jour ses applications mobiles, bref, une utilisation normale.
Cela se gâte sévèrement en itinérance. Là, le téléchargement d'une application sur le Play Store de Google peut virer au cauchemar. Compter un débit de 4ko/s (oui, oui, vous avez bien lu !) dans certains cas extrêmes ce qui veut dire qu'une application de 10 Mo sera téléchargée en 45 minutes environ. Rien à voir avec une congestion du réseau puisqu'un speedtest montre la plupart du temps un débit tout à faire correct. D'ailleurs, j'ai aussi un abonnement Orange et il n'y a pas ce genre de phénomène.
Si ce bridage ne concernait que le Play Store, je pourrait m'en contenter mais en fait, tout ce qui touche au streaming ou qui peut potentiellement générer du trafic est bridé. Je citerai en vrac Youtube, Play Musique, Allociné, Vevo, le direct de BFMTV, les podcasts d'Europe 1 mais aussi Facebook et Twitter et notamment les images.
En clair, utiliser Free Mobile au quotidien peut vite devenir un calvaire si vous ne voyez jamais d'antennes Free Mobile et dans ces conditions, utiliser les 20 Go du quota risque d'être tout simplement impossible.

Je vous vois donc venir avec votre question: "Vas-tu rester chez Free Mobile ?". Bien évidemment, non. Je ne paye que 15,99 euros mais le service n'est clairement pas à la hauteur dès qu'on est sur le réseau Orange en itinérance. Ce qui est étonnant, c'est que ce scandale dure depuis des mois mais que les journalistes ou les associations de consommateurs, toujours enclins à dénoncer, passent sous silence cette arnaque. Car oui, le mot est fort mais c'est bien d'une arnaque qu'il s'agit. Proposer d'accéder à tout le web et en brider l'usage, c'est une arnaque et cela va même à l'encontre de la neutralité du net que n'importe quel fournisseur d'accès (car un opérateur mobile en est un) doit respecter.

Je finirai avec cette petite vidéo réalisé par mes soins qui vous montrera en pratique à quoi ressemble ce fameux bridage:





lundi 31 mars 2014

Bouygues offre la TV au mois d'avril sur ses forfaits Sensation et B&You

C'est probablement pour éviter que l'annonce passe pour une blague que l'opérateur Bouygues Télécom a annoncé aujourd'hui pour tout le mois d'avril la gratuité de la TV sur mobile avec ses offres Sensation et B&You.
Concrètement, il faudra télécharger l'application gratuite B.tv Mobile sur AppStore ou PlayStore et bénéficier d'un forfait Sensation ou B&You 4G pour avoir le droit à 77 chaines de TV gratuitement.
Cette offre est valable automatiquement pour tous les abonnés actuels mais aussi pour tous ceux qui souscriront une offre Sensation ou B&You au mois d'avril.
Ce sera aussi une bonne occasion pour les clients de tester la 4G et pour Bouygues de tester son réseau qui risque d'être fortement sollicité.

samedi 29 mars 2014

Promo RED de SFR sur Showroomprive.com

Si vous cherchez un forfait pas cher, il va peut être falloir regarder du côté de ShowRoomPrivé à partir de lundi matin.
En effet, ce lundi matin à partir de 7h, le site devrait proposer une vente privée sur deux forfaits de l'opérateur:
- Le forfait à 19,99 euros qui propose appels illimités, SMS/MMS illimités et 3 Go d'internet devrait ainsi passer à 9,99 euros pendant 12 mois (sans d'engagement)
- Le forfait à 11,99 euros qui propose appels illimités, SMS/MMS illimités et une petite enveloppe data de 50 Mo devrait passer à 4,99 euros pendant 12 mois (sans d'engagement)

Source: http://www.universfreebox.com/article/25151/Showroomprive-com-decouvrez-en-exclusivite-les-futures-offres-promotionelles-de-RED-SFR

jeudi 27 mars 2014

Le roaming depuis la Pologne inclus dans le Forfait mobile Free

Après, le Portugal, les Antilles, la Guyane française, l'Italie, l'Allemagne, les Pays Bas et Israel, c'est au tour de la Pologne d'être incluse dans le forfait Free Mobile à 19,99 euros (ou 15,99 euros pour les abonnés Free).
Comme pour les destinations précédentes, il faudra avoir 60 jours d'ancienneté pour bénéficier de l'offre. L'offre justement permet d'utiliser le forfait Free depuis la Pologne sans surcout pour passer appels, SMS et MMS en illimités et internet mobile jusqu'à 3 Go pendant 35 jours par an.
Si ce genre d'annonce faisait l'évènement il y a un an avec l'ouverture du Portugal, force est de constater qu'avec les multiplications des offres incluant le roaming chez les concurrents ces dernières semaines, le buzz de Free devient de plus en plus inexistant.
Il ne reste plus qu'à espérer que l'opérateur ouvre toute l'Europe rapidement dans es semaines qui viennent.

Source: http://www.iliad.fr/presse/2014/CP_270314.pdf

Nouvelle option de 2 Go chez RED de SFR

Comment faire simple quand on peut faire compliqué ? Demandez à SFR !
Si le principe des offres low cost et d'être le plus simple possible, Free Mobile en étant le parfait exemple, c'est souvent loin d'être le cas chez les low cost des opérateurs historiques (Sosh, RED et B&You).
SFR vient donc  de compliquer un peu plus les choses en rajoutant la possibilité d'avoir 2 Go supplémentaires à ses forfaits low cost. Vous me dire, c'est bien. Oui mais voilà, cette option n'est pas au même prix selon le forfait choisi et ne rend pas forcément les forfaits bon marché et comparable entre eux.
Si vous optez pour le forfait à 4,99 euros qui vous donne droit à 2 heures et les SMS/MMS illimités, l'option 2 Go vous coutera 10 euros soit un total de 14,99 euros.
Pour le forfait à 11,99 euros qui permet les appels/SMS et MMS illimités, l'option passe curieusement à 7 euros ce qui passe le prix total à 18,99 euros soit un euro de moins que le forfait suivant à 19,99 euros qui offre 1 Go de plus et les débits dual Carrier.
Le forfait suivant justement avec ses 3 Go et ses appels/SMS/MMS illimités voit le prix de l'option 2 Go passer à 5 euros pour un total de 24,99 euros soit un euro de moins que le forfait suivant qui lui propose la 4G et Youtube en illimité en 4G mais aussi 5 Go de data (si vous suivez toujours, c'est bien).
Enfin, le dernier forfait 25,99 euros voit l'option rester à 5 euros et permet donc de profiter de 7 Go de data pour 30,99 euros par mois.
Bref, RED permet d'augmenter son enveloppe data mais les tarifs deviennent tellement serrés entre les forfaits que le choix devient rapidement compliqué.

Sur les tarifs, seul l'ajout de l'option sur le forfait à 25,99 euros peut être pertinent par rapport aux concurrents.

samedi 22 mars 2014

Evolution des formules Carrées de SFR au 25 mars

Le 25 mars prochain, SFR devrait faire évoluer ses forfaits formules Carrées 4G.
C'est du coté des plus gros forfaits qu'il faudra regarder pour voir ces évolutions. Ainsi, en bon suiveur, SFR devrait rajouter de la data depuis l'étranger (Europe et DOM) mais aussi des SMS illimités et  des appels illimités pour son forfait le plus cher.
Le premier forfait à bénéficier de cet ajout sera le forfait Carré 5 Go à 32,99 euros sans mobile (engagement de 12 mois) ou 44,99 euros avec un nouveau mobile (engagement de 24 mois). A ce tarif vous aurez 5 Go par an depuis l'Europe et les DOM et les SMS illimités.
Le forfait suivant sera le Carré 8 Go à 40,99 euros sans mobile (12 mois d'engagement) ou 52,99 euros avec mobile (24 mois d'engagement). A ce tarif, ce sera sans surprise 8 Go par an depuis l'Europe et les DOM et les SMS illimités.
C'est bien entendu le forfait le plus cher qui bénéficiera des services les plus intéressants. Le Carré 12 Go à 69,99 euros sans mobile (12 mois d'engagement) ou 89,99 euros avec un mobile (24 mois d'engagement) permettra de bénéficier de 12 Go par an, de SMS illimités et d'appels illimités depuis l'Europe et les DOM.
Pour tous les détails et notamment les conditions d'utilisation de l'enveloppe data depuis l'étranger, il faudra attendre le 25 mars que SFR dévoile officiellement son offre.

Source

mercredi 19 mars 2014

Orange ou la gestion désastreuse de la mise à jour de ses téléphones

Les utilisateurs d'iPhone peuvent s'estimer heureux. La mise à jour de leur téléphone est directement gérée par Apple et personne d'autre. ils sont ainsi assurés d'avoir la dernière mise à jour lorsque celle ci est disponible.
Chez Android, c'est un peu différent. Les opérateurs pouvant personnaliser les mobiles qu'ils vendent, les mises à jour deviennent bien compliquées. Ainsi, il faut que Google propose sa mise à jour d'Android pour que le constructeur propose sa mise à jour sur les mobiles nus (mais dont le logiciel est quand même personnalisé) pour que les opérateurs puissent adapter le logiciel mis à jour pour leur mobile outrageusement personnalisé parfois. Un cauchemar pour celui qui aime avoir la dernière mise à jour de son téléphone rapidement et surtout un détail qui n'est pas forcément mis en avant lorsqu'on vous vend un mobile en boutique.

Si les constructeurs ont fait énormément d'effort pour suive les mises à jour Android ce n'est pas le cas de tous les opérateurs. Si du côté de SFR et Bouygues, des efforts sont faits avec même un planning des mises à jour dans certains cas, c'est du côté de chez Orange qu'on est de droit de pleurer. Ainsi, alors que le Xperia Z est arrivé à la version 4.3 depuis décembre et que Sony annonce la version 4.4 pour le milieu du deuxième trimestre 2014, la version Orange du Xperia Z est toujours bloqué à la version 4.2.2 qui date de l'été dernier.
Du côté de chez Orange, une question via Twitter sur une éventuelle mise à jour renvoi un laconique: "Je n'ai malheureusement aucun délai à vous indiquer concernant la sortie de cette mise à jour"

Autrement dit, à partir du moment où le client a payé, le suivi des mises à jour est inexistant, ou presque, chez Orange. Lamentable de la part d'un opérateur qui se veut le numéro un du secteur...

Joe Mobile rajoute de la 4G à son forfait illimité

Les opérateurs virtuels (MVNO) sont de plus en plus nombreux à proposer la 4G à leurs clients.
Dernier en date, Joe mobile qui propose désormais la 4G sans augmentation de prix.
Pour 20 euros, vous aurez donc les appels illimités en France, les SMS/MMS illimités et 3 Go de data en 3G et en 4G.

Il faut toutefois aborder quelques bémols. Ainsi, la data est bloquée au delà des 3 Go mais Joe permet d'en avoir plus: un total de 5 Go pour 6 euros de plus ou 7 Go pour 10 euros de plus. Autre bémol, la couverture 4G du réseau SFR qui héberge Joe Mobile bien en dessous de ce que proposent Orange et surtout Bouygues.

Vous pourrez néanmoins tester gratuitement et sans engagement pendant un mois ce forfait et le réseau SFR grâce au code promo JOE4G.

Et je vous rappelle que grâce à mon lien de parrainage, vous pouvez avoir 5 euros dans votre cagnotte et la carte SIM gratuite:
https://www.joemobile.fr/invitation?membre=Webatou

Sosh propose 5 Go de data en roaming sur son forfait à 24,99 euros

Vu le contexte actuel, c'était prévisible.
Après Free qui inclut Israel en roaming depuis son forfait illimité et B&You qui inclut 1 Go d'internet depuis l'étranger sur son forfait à 24,99 euros, c'est au tour de Sosh de rentrer dans la danse.
Sosh propose donc désormais 5 Go d'internet depuis la zone Europe et les DOM sur son forfait à 24,99 euros. Il faudra toutefois se contenter de quelques restrictions. La première, et pas des moindres, c'est que ces 5 Go sont à utiliser uniquement pendant 15 jours. Certes, vous pourrez utiliser une journée puis une autre journée quelques mois plus tard. Le compteur se remettra à zéro tous les 10 janvier (pourquoi cette date, personne ne sait).
Autre restriction, vous ne pourrez pas utiliser le mode modem de votre mobile. Difficile dans ce cas de consommer 5 Go en 15 jours.
Avec ce quota internet, vous pourrez toutefois utiliser l'application Libon pour appeler en illimité vers la France.

Cette modification prendre effet le 3 avril avec effet immédiat pour les nouveaux clients et lors de la remise à zéro du forfait pour les anciens clients.

Source

mercredi 5 mars 2014

Samsung: Le Galaxy S3 privé de KitKat

Samsung pense à ses clients.
Enfin presque puisque selon une info de FrAndroid la prochaine mise à jour proposée par Samsung vers Android 4.4 (KitKAT) et qui devrait cibler une dizaine de terminaux ne concernera pas le Galaxy S3. Ce choix est difficilement compréhensible puisque ce terminal est parfaitement compatible avec la dernière mise à jour d'Android et surtout, il n'est sorti qu'il y a deux ans.
Même si pour le moment rien ne semble être définitif, c'est un coup dur porté aux possesseurs de Galaxy S3...

Sosh: Bonjour H+, au revoir Cineday

Sosh est probablement la marque low cost qui bouge le moins.
Dernier mouvement en date, l'intégration de la H+ à l'offre à 19,99 euros. Vous me direz, il était temps vu que ce débit qui peut aller, en théorie, jusqu'à 42 Mbps est proposé depuis un moment déjà chez B&You et RED. Même Free propose de la H+ mais limitée à 21 Mbps.
En contrepartie, Sosh a décidé de supprimer l'offre Cineday qui permettait à ses clients de profiter d'une place de ciné offerte pour une place achetée, tous les mardis dans les cinémas partenaires de l'offre.
Inutile de préciser que cette suppression a fait quelques mécontents. Du côté de chez Sosh, on justifie cette suppression par le recentrage sur les offres mobiles et aussi par le peu de bénéficiaires de l'offre.
Ces modifications devraient prendre effet automatiquement demain 6 mars.

mercredi 26 février 2014

Bouygues lance une offre triple play à 19,99 euros

Chose promise, chose due.
Martin Bouygues avait annoncé une offre ADSL moins chère fin 2013 et c'est ce qui a été annoncé ce matin.
Ainsi, Bouygues Télécom propose désormais une offre triple play à 19,99 euros au lieu d'un tarif dépassant habituellement les 30 euros.

Pour ce tarif vous aurez:
- Internet en ADSL
- La TV par ADSL jusqu'à 165 chaines et un enregistreur numérique de 40 Go
- La téléphonie fixe incluant les appels illimités vers les fixes en France et 121 destinations internationales.
La box ADSL et le décodeur TV seront fournis gratuitement.

Malheureusement, pour ce tarif, il faut bien se douter qu'il existe certaines contraintes. Pour avoir les appels illimités vers les mobiles, les chaines HD et un enregistreur numérique, il faudra débourser une option à 6 euros par mois ce qui reste un tarif intéressant.
Autre contrainte, et pas des moindres, il faudra habiter dans une zone dégroupée en propre par Bouygues Télécom qui ne concerne que 12 millions de foyer dans les grandes agglomérations de plus de 100.000 habitants alors qu'habituellement l'opérateur s'appuie sur le réseau SFR qui couvre plus large pour son offre ADSL.

L'offre sera lancé le 3 mars prochain et les nouveaux abonnés bénéficieront de deux mois gratuits jusqu'au 13 avril prochain.

Du côté de la concurrence, la réaction ne s'est pas fait attendre puisque Free via sa marque Alice propose désormais presque la même offre à 19,98 euros par mois, certaines options en moins.

Source:
http://www.corporate.bouyguestelecom.fr/la-box-triple-play-proposee-a-1999e-par-mois

mardi 25 février 2014

Le Xperia Z2 est dévoilé par Sony

Après Nokia hier matin, Samsung hier soir, c'est au tour de Sony d'annoncer un nouveau modèle depuis la MWC 2014 de Barcelone.
Cette fois ci c'est sans show que le constructeur japonais a présenté le nouveau Xperia Z2.
Pas de révolution puisque ce nouveau modèle reprend les lignes de ses prédécesseurs et en plus particulièrement le Z1. Du verre sur la face avant et arrière et un contour en aluminium, Sony ne change pas une équipe qui gagne et en profite pour faire un Z2 légèrement plus grand que le Z1, 14,6 cm contre 14,4 cm, moins épais, 8,2 cm contre 8,5 cm, mais aussi moins large, 7,33 cm contre 7,4 cm.

C'est donc du coté des composants qu'il faudra aller chercher les vraies nouveautés:
- Ecran full HD 1080p de 5,2 pouces
- Processeur Snapdragon 800 2,36 Ghz
- Mémoire vive 3 Go RAM
- Capteur photo 20,7 Mégapixels
- Batterie 3200 mAh
- Certifié IP55/58: résistance à l'eau et la poussière
- Disponible en 16 Go extensible via un port micro SD
Le tout sera emmené par l'interface maison de Sony qui n'évolue pas sur un curieux Android 4.4.1 (la dernière version étant la 4.4.2).

Ce nouveau modèle devrait être disponible en avril pour 699 euros en noir, blanc et violet. 
Le Xperia Z1 ne devrait plus être commercialisé alors qu'il est sorti en octobre 2013...

Samsung présente le Galaxy S5

C'est hier soir que samsung présentait son nouveau vaisseau amiral, le Galaxy S5.
Si d'aspect extérieur ce nouveau mobile ne provoque pas l'effet whaou qu'on est en droit d'attendre d'une nouveauté, il propose en revanche une multitude de nouveautés.
L'aspect extérieur justement. Le mobile prend un peu d'épaisseur et quelques grammes par rapport à son prédécesseur, 142 x 72,5 x 8,1 mm pour 145 grammes. L'écran grandi encore un peu pour arriver à 5,1 pouces toujours en Super AMOLED (résolution 1920 x 1080). Le bouton home du téléphone s'enrichit d'un capteur d'enpreinte digitale tout comme l'iPhone 5S. Et tout comme l'iPhone, ce bouton permet de déverrouiller l'appareil.
L'arrière du téléphone est composé d'un plastique texturé en gomme plutôt agréable au toucher. L'arrière est surmonté d'un appareil photo de 16 Mégapixels pouvant filmer en HDR en temps réel.
Le téléphone devrait être proposé en 4 coloris. Noir, blanc, un bleu assez flashy et un doré or au goût très discutable. Pour cette dernière couleur, si la volonté de samsung était de copier le modèle or de Apple, c'est totalement raté. Enfin, le téléphone est certifié IP67, c'est à dire résistant à l'eau et à la poussière.
A l'intérieur du téléphone, peu d'évolution. Le S5 est animé par un Snapdragon S801 cadencé à 2,5 Ghz 4 coeurs pour 2 Go de mémoire vive. Le téléphone sera disponible en version 16 ou 32 Go extensible via un port micro SIM. Il sera bien sûr compatible 4G cat4 (150 Mbps). La batterie gagne quelques mAh et passe à 2800 mAh. Puisqu'on est dans l'autonomie, il faudra noter un nouveau mode permettant de finir la journée en passant l'écran en noir et blanc et en ne laissant actifs que appels et SMS. Dans ce mode, avec peu de batterie, le téléphone serait capable de résister 24 heures de plus.
Côté interface, c'est la dernière version d'Android, la 4.4.2, qui sera proposée. Comme à son habitude, Samsung y rajoutera la dernière version de sa surcouche Touchwizz. Cette dernière sera plus flat design, à la façon d'iOS7.

Le téléphone sera disponible à partir du 11 avril dans 150 pays pour un prix pour le moment inconnu. Si on se réfère au Galaxy S4, le S5 devrait être proposé pour 650 euros dans sa version 16 Go.

lundi 24 février 2014

Le roaming inclus chez Bouygues moyennant réengagement

C'est la mauvaise nouvelles du jour.
Bouygues Télécom devait lancer aujourd'hui ses nouveaux forfaits Sensation 4G incluant les appels, SMS/MMS et 3 Go d'internet depuis l'Europe pendant 35 jours par an. Et c'est chose faite.
Sauf que ces nouveaux forfaits incluent aussi de nouvelles conditions d'abonnement et des augmentations de tarifs.
Ainsi, les forfaits carte SIM seule sans mobile sont désormais proposés avec un engagement minimum de 12 mois alors qu'auparavant ils étaient disponibles sans engagement. Ces forfaits ne voient pas leur prix évoluer contrairement aux forfaits avec mobile. Là, non seulement il faudra s'engager 24 mois minimum mais en plus, il faudra débourser 2 à 3 euros de plus selon le forfait.
Pas très cool de la part de Bouygues d'augmenter ses tarifs et d'imposer un engagement minimum de 12 mois en contrepartie d'une option souvent proposée pour le même prix chez ses concurrents...

jeudi 20 février 2014

Facebook rachète WhatsApp

C'est l'info du jour. Le réseau social Facebook a acheté l'application de messagerie WhatsApp pour la modique somme de 16 milliards de Dollars (11,6 milliards d'euros).

En pratique, ce sont 12 milliards d'actions Facebook qui seront versées, 4 milliards en numéraire mais aussi 3 milliards de dollars en action pour les fondateurs et salariés de WhatsApp.

Si le montant peut paraitre exorbitants, Facebook le justifie par plusieurs points:
- WhatsApp compte 450 millions d'utilisateurs actifs chaque mois
- 70 % des utilisateurs se connectent chaque jour
- Le volume des messages échangés équivaut aux SMS échangés au niveau mondial
- WhatsApp dégagerait un chiffre d'affaire de 20 millions de dollars en 2013

Malgré ce rachat, WhatsApp devrait rester indépendant à l'image d'Instagram qui n'a pas été intégré à Facebook malgré son rachat.

jeudi 13 février 2014

Vente Flash sur le Sensation 3 Go chez Bouygues Télécom

Si vous cherchez un nouveau forfait, c'est peut être le moment de regarder du côté de Bouygues Télécom.
En effet, le forfait Sensation 3 Go est actuellement au tarif de 24,99 euros par mois au lieu de 29,99 euros pendant 24 mois mais sans engagement. Si vous souhaitez prendre un portable, le forfait sera alors à 29,99 euros par mois au lieu de 34,99 euros. Vous pourrez également profiter d'une remise de 80 euros sur un portable 4G grace au code promo MOBILE80. Par contre, le forfait sera alors proposé avec un engagement de 24 mois.
Rappelons que ce forfait propose les appels illimités, les SMS/MMS illimités, 3 Go d'internet mobile et qu'il est compatible 4G.

Cette vente flash est valable jusqu'au 17 février. Si vous souscrivez sur internet, vous bénéficiez en plus d'un mois offert:
http://www.laboutique.bouyguestelecom.fr/offres-mobiles/forfaits-illimites-4g-sans-engagement.html

Orange Cash lancé à Caen et Strasbourg

C'est aujourd'hui qu'Orange lance, après des mois de tests, sa solution de paiement sans contact Orange Cash dans les villes de Caen et Strasbourg.
Orange Cash, c'est une solution de paiement sans contact grace à la puce NFC de votre mobile. Pour ça, il faudra se rendre en boutique Orange, installer une application et approvisionner un compte rechargeable via sa carte bancaire.
Une fois ces démarches effectuées, vous pourrez payer chez les commerçants (un commerçant sur trois à Strasbourg) qui proposent cette solution. Pour les paiements de moins de 20 euros, il suffira de déposer le mobile sur le terminal. Pour les paiements supérieurs, un code sera exigé par sécurité.
Cette solution de paiement sans contact devrait être étendue pour l'année 2014 à tout le territoire. Reste à voir si ce service sera un succès sachant que seul 3% des paiements à Strasbourg sont effectué par NFC alors que plusieurs acteurs, dont des banques, y sont présents.

L'iPhone 6 en fuite ?

Alors que le prochain téléphone Apple ne devrait pas sortir avant la rentrée 2014, Sonny Dickson, connu pour avoir leaké les photos de l'iPad Air, nous fournit une série de photos de ce qui pourrait être le chassis de l'iPhone 6.


Si ces photos s'avèrent authentiques, elles confirmeraient la rumeur qui veut que l'iPhone 6 aurait un écran plus grand (4,7 pouces) et surtout un écran plus proche des bord. Le design se rapprocherait des iPad avec un dos en aluminium. Le tout serait plus fin que l'actuel iPhone.

Il ne faut pas oublier que ce genre d'image pourrait tout aussi bien être un rendu 3D (un fake) ou un prototype non finalisé. A prendre avec tout le recul qui s'impose...

Sources:


mercredi 12 février 2014

De la publicité dans Firefox ?

Il faut savoir que Mozilla qui distribue Firefox tire la majeure partie de ses ressources financières de Google qui paye sa place de moteur de recherche par défaut sur le navigateur. On imagine bien que le jour où Google décide de ne plus payer sa place, Mozilla se retrouve sans financement.
Partant de ce constat, un projet a été crée chez Mozilla afin de réduire la dépendance du navigateur vis à vis de Google.
Directory Tiles, c'est le nom du projet, ambitionne tout simplement d'introduire de la publicité dans le navigateur sous forme de vignettes lorsque vous ouvrez un nouvel onglet par exemple. Il est assez évident que si l'utilisateur doit subir de la publicité, il ira voir ailleurs, du coté de chez Chrome par exemple. A partir de là, on peut se demander si la voie prise par Mozilla est forcément la bonne...

Google Now launcher sur votre téléphone

La version 4.4 d'Android est arrivée avec un nouveau lanceur d'applications baptisée Google Now Launcher. Le principe de cette interface étant qu'un glissement vers la gauche vous donne un accès direct à Google Now. Outre cette nouveauté, on remarquera également la barre Google permanente en haut et un graphisme retouché.
Si jusqu'à maintenant, ce lanceur semblait uniquement disponible pour les appareils Nexus, un petit installateur va vous permettre de le tester sur votre téléphone Android.
Première étape, permettre l'installation de sources inconnues depuis votre portable. Généralement, cette option est à cocher dans le menu de sécurité de votre téléphone.
Deuxième étape, récupérer l'installateur ici. L'idéal étant de le faire depuis votre mobile. Sinon, récupérez le depuis votre ordinateur et envoyez le sur le mail que votre téléphone synchronise.
La dernière étape consiste bien entendu à installer le logiciel téléchargé.

Le téléphone devrait vous demander quel accueil vous voulez utiliser, sélectionnez Google Now launcher par défaut. Si vous souhaitez retrouver votre interface d'origine, il suffira de désinstaller le logiciel.

Rumeur: Les caractéristiques du Samsung Galaxy S5 dévoilées

C'est le 24 février prochain que Samsung devrait dévoiler le nouveau vaisseau amiral de la marque, le Galaxy S5.
Si on sait peu de choses de ce mobile, le site SamsungGalaxyS5.nl aurait réussi à obtenir une photo de l'arrière de la boite répertoriant toutes les caractéristiques du futur mobile.
On apprend ainsi que le Galaxy S5 devrait avoir un écran de 5,25 pouces (2560 x 1600) QHD Super Amoled. A l'intérieur, le mobile embarquerait un processeur quad core de 2,5 Ghz et 3 Go de RAM. L'appareil photo serait un capteur de 20 Mégapixels. Enfin, le mobile serait compatible 4G catégorie 3, c'est à dire jusqu'à 150 Mbps. L'ensemble serait alimenté par une batterie de 3000 mAh sous Android 4.4 (KitKat).
En revanche, on ne sait toujours rien du boitier qui devrait contenir l'ensemble. Certaines rumeurs avaient parlé de matériaux plus nobles comme l'aluminium mais aucune fuite ne l'a pour confirmé pour le moment.
Il faudra donc attendre encore quelques jours avant de connaitre l'aspect et les spécifications réelles du Galaxy S5.

Forfaits mobiles: les promos en cours au 01/09

C’est la rentrée et c’est aussi l’occasion de profiter des promos de rentrée des opérateurs. Nous vous avons  sélectionné les meilleurs forf...